Le thé sous toutes ses formes, SECRETS & ANECDOTES

Le thé, un antioxydant naturel ?

Le thé est-il notre meilleur allié quotidien, pour se sentir bien et vivre longtemps ? C’est une vaste question qui suscite aujourd’hui certaines polémiques !  En toute objectivité, voilà quelques réponses qui peuvent, je l’espère, éclairer vos lanternes.

 

Les polyphénoles dans le thé

Le thé à l’état pur, renferme des polyphénoles (molécules) de la famille des flavanoïdes. De ces polyphénoles, ce sont les catéchines* les plus présentes dans le thé. Les catéchines, sont reconnues scientifiquement pour leurs vertus antioxydantes, anti-bactériennes, anti-cancérigènes et antivirales. A tord, on prétend que le thé vert en est le plus pourvu, alors qu’il s’agit du thé blanc. (Moyenne de forte teneur 30% contre 24% pour le thé vert). L’oxydation du thé joue un rôle sur la teneur en polyphénoles, mais le thé noir, entièrement oxydé, en est pourvu également.

La qualité du thé intervient de manière importante sur la quantité de catéchines ! Un thé noir de haute facture peut renfermer plus de catéchines qu’un thé blanc ou vert de piètre qualité ! Pensez-y, il n’y a pas que le thé vert !

Reste-t-il des catéchines après infusion ?

Les catéchines sont non hydrolysables, autrement dit, elles ne peuvent pas se dissoudre dans l’eau ! Vous en bénéficiez donc, même après une infusion. Boire du thé, revient donc à consommer de manière régulière de l’eau, et aussi des antioxydants naturels ! Privilégiez les thés biologiques, surtout si vous en êtes grand consommateur, les anti-oxydants sont vos alliés, pas les pesticides !

 

*catéchines : sous-classe des flavanols

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *