AUTRES COULEURS, DES COULEURS QUI FONT VOYAGER, VOYAGES & SECRETS

Le maté, le thé d’Amérique ?

Bombilla et calebasse, outils de dégustation du maté
Bombilla et calebasse, outils de dégustation du maté

Le maté, la fameuse boisson tant appréciée d’Antoine Griezman ! Appelé thé du brésil, ou thé d’Amérique, le « yerba » maté n’est pas un thé. Il s’agit d’une plante de la famille du houx et non des camélias, qui pousse en Amérique du Sud. Le traitement du maté après cueillette est entre celui du thé et du café ! En effet, ses feuilles sont torréfiées et pulvérisées. Infusé, le maté de part sa forte teneur en caféine, est très stimulante !

Une tasse de maté (8 g de feuilles séchées) fournit environ entre 80 mg de caféine, soit un peu plus qu’une tasse de thé 40 mg, mais moins qu’un café. (85 mg à 180 mg). Il est donc une belle alternative pour tous ceux qui ne supportent pas le goût du café, mais qui en apprécient (comme moi) les vertus stimulantes. Personnellement, il est efficace sur des maux de tête ! En tout cas il ne fait pas plus de mal.

Et la dégustation dans tout cela ?

Antoine Griezmann et son maté
Antoine Griezmann et son maté

Il se boit froid ou chaud, dans une calebasse avec une paille métallique (bombilla) qui fait office de filtre. Tout un rituel ancestral peut être imaginé, pour voyager et l’apprécier à sa juste valeur (un prochain article vous expliquera ce rituel).

J’aime le maté chaud le matin, et je le consomme plus particulièrement le week-end, pour m’aider à me sortir de ma léthargie après une nuit relativement courte. Nature, ou parfumé, je trouve le maté assez fruité, et plutôt agréable !
C’est une infusion ne l’oublions pas ! N’allons pas chercher à retrouver des tanins ou des arômes subtiles du thé, mais un rooibos vert a un certain charme ! Je ne le bois pas trop chaud (inférieur à 65 c°), et cet été je l’ai testé en glacé, avec succès !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *